4 indicateurs techniques pour un site en bonne santé

Un site en bonne santé
Avoir un site en ligne c'est déjà bien, mais un site en bonne santé et sécurisé, c'est encore mieux ! Voici quelques conseils pour l'entretenir.

Dans cet article, on s’intéressera surtout au côté technique de votre site. Bien sûr, il existe une multitude d’indicateurs pour savoir si votre site fonctionne d’un point de vue marketing (analyse du nombre de visites, du taux de rebond, de conversion…). Cela fera l’objet d’un prochain article !

Voici donc 4 indicateurs qui vous permettent d’avoir les bonnes bases techniques pour un site en bonne santé.

La sécurité avec HTTPS

Beaucoup d’internautes font attention à la sécurité des sites, et ils ont bien raison. Lorsqu’on atterrit sur un site, l’une des premières choses que l’on voit, c’est s’il est en HTTPS ou en HTTP. C’est le petit cadenas que vous voyez dans la barre du navigateur :

Si votre site n’utilise pas le protocole HTTP et n’affiche pas le petit cadenas, c’est que vous n’avez pas de certificat SSL. Pour l’obtenir, ce n’est en réalité pas très compliqué :

  • Demander à votre hébergeur de générer un certificat SSL pour votre nom de domaine. La méthode diffère selon les hébergeurs, mais pour la plupart la génération du certificat est mis en valeur dans votre interface d’administration.
  • Une fois le certificat en place, rendez-vous dans l’administration WordPress, dans Réglages > Général et modifier les 2 URLs qui s’affichent, en mettant bien https au lieu de http au début de l’URL, puis enregistrer.

Un site responsive

Une grande partie du trafic se fait depuis un mobile. Surtout si vous avez des réseaux sociaux qui redirigent votre site, il est primordial que votre site soit responsive : c’est-à-dire qu’il soit adapté à toutes les tailles d’écrans.

La plupart des thèmes WordPress sont aujourd’hui responsive, mais il est possible, même probable, que vous ayez quelques ajustements à faire pour l’affichage sur smartphone. Vérifier toujours que votre site s’affiche correctement sur différents écrans.

Des mises à jour régulières

Si vous utilisez un CMS (comme WordPress notamment), vérifiez régulièrement que vous avez la dernière version, et que vos extensions sont également à jour. Les développeurs travaillent en continu pour améliorer les extensions, ce serait dommage de s’en priver. Les mises à jour sont recommandées pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités, mais aussi pour augmenter la sécurité du site.

Si votre site est complexe, que vous gérez un e-commerce, ou tout simplement que vous ne vous sentez pas de gérer ça vous-même, je vous conseille de faire appel à un professionnel. Il peut arriver que certaines extensions entrent en conflit après des mises à jour, et votre site peut se retrouver « cassé ». Dans ce cas-là, vous serez bien soulagé que quelqu’un ait fait une sauvegarde locale de votre site et puisse régler le problème.

Le nettoyage de printemps

Si votre site évolue régulièrement (nouveaux contenus, blog, boutique en ligne…) il peut être bon de faire un petit nettoyage de temps en temps.

  • Vérifiez que toutes les extensions installées sont utilisées : si ce n’est pas le cas, vous pouvez les supprimer, votre site s’en portera mieux
  • Vérifiez que vous n’avez pas de liens cassés. : ça peut arriver si vous changer les permaliens de vos pages. Vous pouvez utiliser une extension telle que Broken Link Checker pour vérifier.
  • Rafraîchissez vos images : n’hésitez pas à en changer si vous trouvez qu’elles sont dépassées. Voici un autre article qui pourra vous aider à choisir et optimiser vos images.
  • Et n’hésitez pas non plus à donner un petit coup de jeune au design de votre site ! Vous pouvez faire appel à un professionnel pour ça, mais vous pouvez déjà commencé par demander l’avis de vos proches pour savoir ce qu’ils en pensent et s’ils ont des retours et conseils à vous donner. Il est toujours bon d’avoir un point de vue extérieur.